13 'Hechvan 5782 / mardi 19 octobre 2021 | Paracha : Vayéra
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Coutumes et pensées     La sagesse de Rabbi Na’hman             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
La sagesse de Rabbi Na'hman  
 
AccueilBreslevLa sagesse de Rabbi Na'hmanLa prière : la meilleure arme
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

La prière : la meilleure arme    

La prière : la meilleure arme



Le vice-roi n'entreprend rien sans prier au préalable. Il commence donc par prier et seulement après, il mange et s'allonge dans un coin.

 



Une personne qui vit une vie d'émouna (foi) n'a pas besoin d'avoir peur de son mauvais penchant : sa seule préoccupation consiste à être liée à Hachem (D-ieu). Lorsqu'elle rencontre un obstacle, elle est consciente de la véritable nature de la situation dans laquelle elle se trouve et elle se dit : “Je sais que cet obstacle m'est envoyé par Hachem et que cela est pour mon bien.” Cette personne n'est pas découragée, ni perturbée.

Plutôt, elle multiplie ses prières et ses supplications afin qu'Hachem vienne à son aide. Cette attitude permet à cette personne de servir D-ieu en utilisant ses deux penchants, tel qu'il est écrit (Berakhoth 54) : “Avec ses deux penchants : le bon penchant et le mauvais penchant.”   

Dans tous les cas où une personne suit le chemin de l'émouna et qu'elle multiplie les prières à toutes les occasions, tout le monde vient à son aide ; même la Sitra A'hara (les forces du mal) et le mauvais penchant ! De fait, il est évident que toutes ces entités se trouvent sous l'autorité de D-ieu. Ainsi, dès l'instant où Hachem désire qu'une personne rencontre le succès à propos d'une chose spécifique, tout le monde a l'obligation de suivre la Volonté divine et de venir en aide à la personne qu'Hachem désire aider.
 
C'est pour cette raison que cette personne peut réaliser son Service divin sans rencontrer le moindre problème.

C'est à ce propos que Rabbi Nathan de Breslev a dit : “Pour quelle raison aujourd'hui, où je suis à un âge avancé, tout se déroule autour de moi sans problèmes ? Cela est dû à mes années de jeunesse pendant lesquelles j'ai consacré beaucoup de temps à hitbodédouth.”

Il vit là-bas des mets succulents et appétissants. Il se dirigea vers eux et en mangea. Puis il alla s'étendre dans un coin pour observer ce qui allait se passer...
 
“Il se dirigea” (en hébreu : “'amad ”), signifie qu'il se mit à prier la prière de la “'Amida” (le Chemone 'Esré ) [pour en savoir plus sur la prière du Chemone 'Esré, cliquez ici.] Cela nous permet de relever que le vice-roi n'entreprend rien sans prier au préalable. Conséquemment, il commence par prier et seulement après, il mange et s'allonge dans un coin.
 
Le vice-roi s'allonge dans un coin pour observer ce qui allait se passer pour plusieurs raisons :
 
1. Il ne connait pas encore la véritable nature de l'endroit où il se trouve. Logiquement, il ne désire pas être remarqué, attirer l'attention des autres personnes sur lui et qu'elles commencent à lui parler. Qui sait qui sont ces personnes ? Sont-elles bonnes ou mauvaises ? Il se pourrait qu'il ne soit pas bon de leur parler et de se joindre à elles. Ainsi, le vice-roi va s'allonger dans un coin.
 
2. Le savoir-vivre exige d'une personne qui entre dans un endroit qu'elle ne connait pas qu'elle essaie de ne pas attirer l'attention sur elle, qu'elle ne dérange personne, qu'elle ne représente une gêne pour aucun. Également, il est important que cette personne ne se mêle pas des sujets de conversation qui ne la concerne pas. L'essentiel est de ne pas se comporter comme certaines personnes qui, lorsqu'elles arrivent dans un endroit qu'elles ne connaissent pas, commencent immédiatement à se mêler aux habitués de l'endroit, à poser des questions et en fin de compte… à déranger tout le monde.
 
3. Le prophète Michée l'a dit (Michée 6:8) : “Marche humblement avec ton D-ieu.” C'est ainsi que doit se comporter une personne qui sert Hacherm. Cette personne doit toujours essayer de ne pas se faire remarquer. C'est à cette fin que le vice-roi préfère se retirer dans un coin, dans un endroit où il se trouve seul et où personne ne le verra.
 
Il vit que le roi ordonnait de faire venir la reine. On alla la chercher. Il y eut là-bas un grand tumulte et une grande joie ! Les musiciens jouèrent et chantèrent de plus belle car on amenait la reine ! On installa pour elle un trône, puis on la plaça près du roi. Et cette reine... c'était la princesse disparue ! Le vice-roi la vit et la reconnut.
 
Puis la reine lança un regard et remarqua quelqu'un étendu dans un coin. Elle le reconnut aussi. Elle se leva de son trône et se dirigea vers lui, le toucha et lui demanda : “Me reconnais-tu ?” “Oui !” répondit-il. “Je te connais, tu es la princesse qui a été perdue !” Puis il lui demanda : “Comment es-tu arrivée ici ?” “À cause de la parole de mon père”, lui répondit-elle [“que le 'pas-bon' t'emporte”] car ici, c'est justement l'endroit qui n'est 'pas-bon' !...”
 
Ainsi, l'endroit où se trouve la princesse est celle du “pas-bon”, la place de la Sitra A'hara (des forces du mal). Cela nous permet d'apprendre que du côté de la Sitra A'hara, il existe également “un roi vieux et stupide” (Koheleth 4:13) qui possède un château et de nombreux serviteurs. De fait, D-ieu a fait que pour toute chose en sainteté, il existe son équivalent du côté des forces du mal. Le roi stupide sait également que la chose la plus importante dans le monde est l'émouna. C'est pour cela qu'il a prit et capturé la princesse, qui représente l'émouna, et qu'il désire la garder avec lui.
 
Ceci est la guerre que mène la Sitra A'hara : une lutte sans pitié dont l'objectif consiste à démunir chaque personne de son émouna. Pour notre part, nous devons libérer notre émouna des mains des forces du mal et nous agripper à elle de toutes nos forces.
 
Puis il lui demanda : “Comment es-tu arrivée ici ?” “À cause de la parole de mon père”, lui répondit-elle [“que le 'pas-bon' t'emporte”] car ici, c'est justement l'endroit qui n'est 'pas-bon' !...”
 
De cela, nous apprenons l'importance de prêter une extrême attention à ce que nous disons. Faire sortir de notre bouche une parole négative peut avoir des conséquences dramatiques, comme il est possible de constater dans notre histoire. À cause d'une parole mauvaise qui est sortie de la bouche du roi, une chose terrible est arrivée : la princesse a été prise en captivité dans le château des forces du mal, de la Sitra A'hara, le “pas-bon.”
 
Les paroles négatives incluent toutes les choses mauvaises qui peuvent sortir de notre bouche. Notamment : les remarques négatives, les prédictions mauvaises du style : “Telle ou telle chose négative arrivera…” À plus forte raison, s'il sort de notre bouche des malédictions. Toutes ces paroles causent un immense dommage aux personnes de notre entourage.
 
 
À suivre…




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le Rav Shalom Arush
   Revenir à la page d'accueil de La sagesse de Rabbi Na'hman


Back    Précédent          Chapitre - 19 sur - 37          Suivant    Next
Voir tous les chapitres de Le jardin du désir


Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Cinq minutes pour une nouvelle réalité               Le carnet de gratitude               La recette du renouveau
 
 Cinq minutes pour une nouvelle réalité  Le carnet de gratitude  La recette du renouveau


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
  •  
     
  •  
     
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar