16 Av 5780 / jeudi 6 août 2020 | Paracha : 'Eqev
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
                
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Breslevpedia  
 
AccueilBreslevpediaAvraham
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Avraham    

Avraham



Premier des “Avoth” (“Pères fondateurs”) du peuple juif. Véritable “père” du peuple juif, son nom changea de “Avram” à “Avraham” par la volonté du Tout-Puissant qui voulait

 



Avraham (env. 1812 A.E.C. – env. 1637 A.E.C.)
 
Premier des “Avoth” (“Pères fondateurs”) du peuple juif. Véritable “père” du peuple juif, son nom changea de “Avram” à “Avraham” par la volonté du Tout-Puissant qui voulait en faire “une multitude de nations” (Béréchith 17 : 4). Avec Avraham, on assiste à l'émergence du monothéisme – la croyance qu'il existe un seul D-ieu – qui représente la pierre angulaire de la religion juive. Même si ce concept avait forcément était connu par Adam, il fut oublié par ses descendants qui construisirent leurs sociétés sur la base de l'idolâtrie... jusqu'à Avraham. Selon le Midrach, Avraham découvrit le monothéisme tout seul, à l'âge de quarante ans (selon certaines sources, Avraham était en fait âgé de trois ans !). C'est à cet âge qu'Avraham commença à réfléchir sur les caractéristiques de la nature  et à se poser la question : “Qui est le propriétaire du palais ?”  
 
Avraham commença à enseigner l'idée du monothéisme avec sa femme – Sara – dès qu'il en avait l'occasion. Il surmonta les nombreux défis que lui posa D-ieu dans le but de tester sa foi. Le plus important de ces tests est sans aucun doute la “'aqédath Yits'haq” (“le 'ligotage' de Yits'haq”), lorsque Hachem demanda à Avraham de sacrifier son fils – Yits'haq – sur un autel. Sans marquer la moindre hésitation, Avraham – accompagné par un Yits'haq tout aussi volontaire – leva son bras armé d'un couteau pour tuer son fils. C'est seulement à la dernière seconde que Avraham fut appelé par un ange pour qu'il ne tue pas Yits'haq. C'est sur ce mérite de ce test absolu de la foi – dans lequel l'acte demandé contredisait la totalité de l'enseignement de la logique et de la morale qu'Avraham avait reçu jusqu'à ce jour – que les descendants d'Avraham – de toutes les générations – font référence, principalement le jour de Roch Hachana.
 




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par la rédaction de Breslev Israël
   Revenir à la page d'accueil de Breslevpedia




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Zohar               'Hava (Ève)               Onqelos le converti
 
 Zohar  'Hava (Ève)  Onqelos le converti


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar