15 Sivan 5779 / mardi 18 juin 2019 | Paracha : Chéla'h Lekha
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Tou Bichevat     Pourim     Pessa’h     Jour de l’holocauste             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Pessa'h  
 
AccueilFêtes et jeûnesPessa'hJe suis où pour le Seder ?
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Je suis où pour le Seder ?    

Je suis où pour le Seder ?



La fête est presque là et nous n’avons pas encore décidé où fêter le Seder. Est-ce que ce sera dans une grande tente au cœur d’une forêt ou bien chez la Mama marocaine ?

 



Vous y croyez, vous, que je n’ai encore aucune idée de l’endroit où je vais passer le Seder ? La fête est presque là, et nous nous permettons d’hésiter sans fin et de ne pas trancher. Grace à D.ieu, on a plusieurs options, mais aucune d’entre elles n’est assez précise pour nous, ou alors, on ne sait pas ce qu’on veut. Par habitude, chaque année, nous sommes chez ma belle-mère, que D.ieu la garde, une vraie Mama marocaine, une femme extraordinaire qui cuisine des quantités illégales de plats délicieux, relevés, riches et colorés. La première fois que j’ai passé le Seder avec la famille de mon mari, j’étais sous le choc. Une table immense remplie de bonnes choses et une famille ravie et heureuse, du vin à volonté et une animation sonore qui s’élève jusqu’au ciel… Et au moment où ma belle-mère a fait passer le plat du Seder en rond sur la tête de chacun des invités, sur fond de « kolololo… », je me suis presque évanouie, me languissant de notre Seder ashkénaze, blanc, fade et silencieux. Depuis, je me suis habituée (D.ieu merci, c’est la dixième année que je fais partie de la famille, et j’ai presque changé de couleur de peau), et je réussis même à en profiter. Mais avec tout le brouhaha, j’ai parfois l’impression que le Seder (en français : ordre) n’est pas tellement ordonné. Il y a beaucoup de monde, de bruit, il faut considérer chacun des invités et on n’arrive pas vraiment à s’attarder sur la Haggadah et à la savourer. Du tout, tout ce que mon mari étudie et souhaite partager, expliquer et discuter avec les autres, tout est perdu ! Et je le vois murmurer des choses à son père ou à celui qui est assis à côté de lui et que cela intéresse, et ça me fait vraiment de la peine, pour lui, pour moi, et un peu pour tout le monde et pour le gaspillage de ce pour quoi nous sommes tous réunis, parce qu’il y a tellement de choses à ajouter à la Haggadah, et son récit peut-être tellement spécial et fascinant (tant que cela ne dérange pas les invités, évidemment). Cette année, nous avons décidé d’essayer de faire un peu différemment. Peut-être plus intime et avec des gens qui veulent écouter, raconter et s’intéresser. Mais jusque-là, nous n’avons pas encore trouvé la combinaison gagnante pour notre Seder idéal. Du coup, tous les jours nous nous demandons l’un à l’autre : « Alors, on fait quoi pour le Seder ?... » Et nous avons une variété d’options dont certaines très aventurières, comme le faire dans une grande tente au cœur d’une forêt du Goush Etsion, ou dans un quartier très religieux de Jérusalem, ou simplement avec des amis à la maison. Mais pour le moment, nous avons décidé de ne pas décider. Car il est très probable que finalement, nous reviendrons au traditionnel Seder marocain. Pour être franche, avant le Seder, je veux toujours être concentrée et m’intéresser, mais quand l’heure de vérité arrive, je suis tellement fatiguée par tout le nettoyage et les préparatifs, et tellement affamée puisque la cuisine est propre, le garde-manger est plutôt vide, nous n’avons mangé qu’une petit soupe à midi, et la semaine précédente nous n’avons presque rien mangé du tout (principalement des fallafels dehors)… Et de toutes façons, personne n’est calme et concentré, puisque les enfants ont faim et sont fatigués, ils s’agitent et pleurnichent, et celle-ci veut boire et il faut changer la couche de celui-là et le jus de la grande s’est renversé et elle a tiré les cheveux de sa cousine…. Alors peut-être qu’il faut juste céder à l’émeute (ou bien manger comme il faut avant, et éduquer les enfants si ce n’est pas trop tard…), se réjouir et boire, et essayer de placer quelques paroles de sagesse dans tout cela ? Puissions-nous tous avoir le mérite d’être concentrés le soir du Seder, d’éradiquer le H’amets de nous-mêmes (au moins pour tout le reste de l’année), de sortir d’Egypte avec de grands miracles, et de tout faire pour l’amour de D.ieu, même si l’on n’arrive pas vraiment à être dedans… Traduit de l’hébreu par Carine Illouz





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par Sharon Rotter
   Revenir à la page d'accueil de Pessa'h




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Une cure de jouvence               Entre guelfite fish et couscous               Le guide du nettoyage
 
 Une cure de jouvence  Entre guelfite fish et couscous  Le guide du nettoyage


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
  •  
     
  •  
  •  
  •  
     
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar