18 Iyar 5779 / jeudi 23 mai 2019 | Paracha : Bé'houqotaï
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Tou Bichevat     Pourim     Pessa’h     Jour de l’holocauste             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Pourim  
 
AccueilFêtes et jeûnesPourimLe saint Ivrogne
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Le saint Ivrogne    

Le saint Ivrogne



Quelle est la différence entre un ivrogne non-saint et un ivrogne saint ? Un ivrogne non-saint, s'il regarde 10 personnes il te dira qu'il en voit 100, mais un saint ivrogne n’en voit qu'UNE seule, e

 



Quelle est la différence entre un ivrogne non-saint et un ivrogne  saint ? Un ivrogne non-saint, s'il regarde 10 personnes il te dira qu'il en voit 100, mais un saint ivrogne n’en voit qu'UNE seule, et c'est tout.

Rabbi Nah'man de Breslev nous apprend, et met l'accent plusieurs fois,sur le fait que de la même façon qu' existent  des politesses et des bonnes manières véritables, il existe aussi des manières et des politesses qui prennent racine dans le mal du monde: un comportement sans aucun sens.

Les Allemands lorsqu'ils faisaient  rentrer les juifs dans les fours crématoires, leur disaient « S'il vous plait » . Ils pensaient se comporter avec politesse ? Mais ce ''S'il vous plait'' n'a aucun sens. Comme un assassin qui dit a son sacrifice « S'il te plait approche toi je veux te couper la tête… » Pourquoi lui montre-t-il  un visage de quelqu'un de poli ? De soi-disant civilisé ? La réponse est qu'il existe une politesse et un comportement qui prennent racine dans le mal du monde .Mais existent aussi des bonnes manières vraies et saintes. Lorsque quelqu'un tape a ma porte, il est possible que je lui dise ''Ouaah je suis heureux de te voir!'' par politesses et pour se comporter d’une façon correcte, mais ceci n'a aucun sens si je ne suis pas vraiment heureux de le voir. Donc, il est possible que je le dise vraiment avec concentration.

A Pourim, nous buvons. (chaque personne à l’obligation de boire à la limite de se saouler…''comme il est écrit dans la Halah'a).selon les bonnes manières et les politesses-Il est interdit de se saouler .Alors qu'elles sont ces manières ?
Cela dépend du niveau auquel la personne se saoule…A Pourim nous sommes des buveurs «saints», vraiment  «saints».
A Pourim, si tu n'as pas un grand niveau, alors tu n'as vraiment pas le droit de boire, mais  j'ai eu la chance de voir des personnes de grand niveau à Pourim. A Babov, le Rebbe  est assis à la tête de la table et boit verre de vin après verre de vin. Vraiment très élevé .Et il ne devient pas saoul, mais s'élève à un niveau spirituel extraordinaire.
A Pourim, nous brisons toutes les bonnes manières de l'humanité. Nous sommes vrais. Et si tu es vrai alors tu peux te saouler et rester  lucide, vrai et saint .Mais si tu te trouves à un niveau de comportement qui prend racine dans le mauvais coté, tu peux peut-être te sentir dégrisé, pas du tout ivre, faire un discours et dire les choses les plus repoussantes qui existent au monde. C'est pourquoi, à Pourim nous «brisons» toutes les politesses acceptées, et nous sommes des buveurs, mais nous nous trouvons au niveau le plus élevé.
 
Un saint ivrogne en voit qu'UNE seule
 
Quelle est la différence entre un ivrogne non-saint et un ivrogne  saint ? Un ivrogne non-saint, s'il regarde 10 personnes il te dira qu'il en voit 100, mais un saint ivrogne en voit qu'UNE seule, et c'est tout.
 
La guerre entre le bien et le mal
 
Une grande bataille se déroule là-bas dehors, la bataille entre le bien et le mal. Un jour par an on ne combat pas le mal. Un seul jour dans l'année il n'y a aucun mal. Un jour par an on acquiert le concept d'après la bataille. Et tout cela  arrive à Pourim.
 
Vous devez savoir, que seule la personne qui combat le mal toute l'année sait ce qu'est Pourim. Si vous ne combattez pas le mal toute l'année et à Pourim vous dites: «Je veux sauter dans Pourim»,  Qu'est ce que tu comprends vraiment ? Si ce qui est « mal» vous apparait à vos yeux comme le «bien», vous n'avez pas de raison de fêter Pourim .A Pourim on fête le bien, il n'existe pas de mal. Mais si vous aimez le mal, alors vous n'avez aucune relation avec tout cela.
 
Alors, comment combattons-nous le mal ?
« Souviens-toi de ce que t'as fait Amalec »-vous êtes obligé de vous souvenir qu'il existe du mal dans le monde -  Amalec. Donc, la question est: Est ce que vous vous souvenez ou vous oubliez ? Imaginez vous, hier j'étais mauvais, alors je me suis promis d'être bien meilleur .Le lendemain ,tout s'oublie comme si que rien ne s'étais passé, j'oublie ma promesse ,j'oublie combien je me suis mal senti avec moi-même. Si seulement je me souvenais un petit peu!!…POURIM est une grande fête pour celui qui se souvient .Ceux qui se combattent vraiment dans cette dure guerre contre le mal, elles se souviennent vraiment.
 
L'Amour de l'Eternel au delà de notre conception
 
Deux sortes d'amour existent chez le Créateur envers nous. La première sorte est une compréhension. C'est-à-dire, concrètement par exemple: j'aime quelqu'un parce qu'il fait ce que je lui demande. La seconde sorte est l’amour gratuit,par exemple : je peux l'aimer non seulement parce qu'il fait ce que je lui demande mais même si il ne réalise pas ce que je lui demande, je l'aime de toute façon.
Le jour de Kippour, l'amour se dévoile par les paroles que l'on dit: « Nous avons fauté, nous avons péché, nous avons transgressé, nous voulons réparer nos actions, nous avouons, nous promettons d'être meilleur,  nous ferons tout ce que tu nous demandes…».C'est très agréable et saint mais ce n'a pas la chose Eternelle.
A Pourim, Hashem fait rayonner son exceptionnel amour pour nous sans limites. Un amour extraordinaire qui n'est pas relié ou lié à nos actes vient sur ceux  qui remplissent sa volonté ou non. Il nous aime tout simplement. Comme si, Hashemnous disait : «Peu importe ce que vous faites ,je vous aime encore. Vos actes sont importants pour moi, mais mon amour pour vous est au dessus de cela». Et cela est au dessus de notre compréhension. Au dessus de notre conception…
C'est pourquoi, nous avons le devoir de boire jusqu’à nous saouler à Pourim, car nous avons besoin de concevoir ce qui est au dessus de notre compréhension.

Le grand amour d'hashem qui descend vers nous à Pourim, n'est pas le résultat de nos bonnes actions. Il existe seulement parce qu'il nous aime. C'est au dessus de notre conception …au dessus de tout ce que l’on comprend.
Le mal peut concevoir le niveau d'amour selon la volonté de D., de cette façon il peut nous entrainer à ne pas faire la volonté d'Hashem. Cette lumière vient d'un endroit ou le mal peut arriver. Mais le mal ne peut pas ni arriver ni concevoir le grand et extraordinaire amour qui se trouve au dessus de ce niveau, l'amour d'au dessus…l'amour qui n'est pas lié à sa volonté.
A Pourim cette amour fabuleux se renforce encore plus dans le monde, à un tel point qu'il n'existe plus de mal. Rien ne nous sépare d'Hashem .Rien du tout! Je peux me saouler, je peux être la personne la plus repoussante, mais cela n’a pas d’importance.

Lorsqu'une personne est ivre, pourquoi n'arrives-t-elle pas à se tenir debout ou à marcher droit ? Il existe un niveau dans la  Avodat Hashem  qui consiste à ce que la personne se tient debout devant D. mais n'arrive pas à avancer dans Ses voies. Mais il existe un niveau, plus élevé qui est : même si tu n'avances pas, et même si tu n'es même pas capable de te lever, tu sers encore Hashem d'une façon beaucoup plus profonde que tous les temps. À Pourim nous arrivons a ce niveau- nous ne pouvons pas nous lever ni avancer, mais nous sommes encore les serviteurs aimés et adorés d'Hashem.    
       
 





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le Rav Shlomo Carlebah' Zatsa''l
   Revenir à la page d'accueil de Pourim




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Un festin de roi               Mes Pourim d'antan               Les instants magiques de Pourim
 
 Un festin de roi  Mes Pourim d'antan  Les instants magiques de Pourim


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
  •  
  •  
     
  •  
  •  
     
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar