14 Tichré 5782 / lundi 20 septembre 2021 | Paracha : Soukoth
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Tou Bichevat     Pourim     Pessa’h     Jour de l’holocauste             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Jour du souvenir  
 
AccueilFêtes et jeûnesJour du souvenir« Golantchik »
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

« Golantchik »    

« Golantchik »



Ben voulait être un de ces gars, mais il savait qu'il avait peu de chance d'être accepté dans Golani. Il n’était pas en forme et pesait presque 40 kilos en trop...

 



Une autre sirène d'alerte rouge et les gens d’Ashdod se précipitaient vers les abris les plus proches. Les Gazaouis étaient passés des missiles Qassam artisanaux à des missiles GRAD de type Katioucha fournis par l'Iran, qui étaient beaucoup plus dévastateurs. L’un d’eux était tombé dans une maternelle près de la maison de Ben mais, grâce à D.ieu, dix minutes après que les enfants et leurs maitresses aient pris le chemin de leurs maisons. Ben se sentait bouillir. Ce n'était pas un combat à l'autre bout du monde, comme quand certains pays se battent. C'était un combat pour notre maison, dans notre propre cour.

Ben rêvait d'être combattant dans l'infanterie. Et, de toutes les unités d'infanterie, il voulait être un « Golantchik », un combattant pour la légendaire unité Golani. Bien que l'unité ait traditionnellement servi dans le nord d'Israël aux frontières libanaise et syrienne, ces dernières années, elle avait été postée le long de la frontière avec Gaza, protégeant le sud d'Israël. Ben voulait être un de ces gars, mais il savait qu'il avait peu de chances d'être accepté. Il n’était pas en forme et pesait presque 40 kilos de trop.

Quand on veut quelque chose de tout son cœur, on se lance à fond. Ben a donc arrêté le coca, les bières et la pizza et s’est mis au travail. Il a couru, soulevé, transpiré. Il a perdu 40 kilos et s'est complètement transformé, d'une patate de canapé en une machine mince et musclée. Il a été accepté à Golani et, après s’être bien entraîné, est devenu un Golantchik à part entière.

Le 7 juillet 2014, après la mort de sept terroristes du Hamas lors d’une explosion dans un tunnel, le Hamas a tiré 40 roquettes sur Ashdod et Ashkelon. Par ailleurs, l'armée israélienne avait précisé que l'aile militaire du Hamas avait été à l'origine du kidnapping et du meurtre de trois jeunes étudiants d’une  Yechiva du Gush Etzion, Naftali Frankel (16 ans), Gilad Shaer (16 ans) et Eyal Yifrah (19 ans). C'était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Israël décida de lancer l'opération Bordure Protectrice contre le Hamas à Gaza et une invasion terrestre a commencé le 17 juillet 2014.

L'une des cibles clés à Gaza était Sejaya. Juste au-dessus de la frontière avec Israël, c’était un vrai nid de frelons. Chaque école, mosquée ou hôpital était un refuge pour les équipes de missiles mobiles du Hamas qui, de temps en temps, sautaient à la surface et tiraient des missiles au sud d'Israël. Sejaya était le bastion principal du Hamas et son quartier général dans le nord de Gaza, une formidable forteresse piégée d'armes, de roquettes, de lance-missiles mobiles, de centres de commandement et de communication. A côté, le Vietnam, c’était du gâteau...

Dès le début de la guerre, le Hamas a tiré plus de 140 roquettes depuis Sejaya vers le sud d'Israël. Des photos aériennes ont montré des roquettes GRAD tirées d'une mosquée de Sejaya, le lancement d'une fusée M75 d'un hôpital, un autre site de lancement de fusées M75 dans une aire de jeux pour enfants dans Sejaya, et si ce n'est pas sadique, inhumain et sinistre, l’installation d’un site de lancement de roquettes dans un cimetière de Sejaya.

Israël devait frapper Sejaya, mais tout le monde savait que cela coûterait cher. Il n'y avait pas d’autre choix : la vie civile dans le sud d'Israël s'était arrêtée.

Le 13ème bataillon « Gédéon » de Golani, l'unité de Ben, est entré dans Gaza un Motzaei Chabat, samedi soir, après le coucher du soleil, le 19 juillet 2014. Les combats ont été féroces. Le commandant de Golani, le colonel Ghassan Elian, a été grièvement blessé.

Personne ne sait pourquoi Golani a utilisé des véhicules blindés de transport de troupes (APC) désuets dans cette mission extrêmement dangereuse. Un APC de l'armée israélienne des années 1970 a décroché dans l'une des rues étroites de Sejaya, provoquant un goulot d'étranglement pour la force d'assaut Golani. Il y a eu un embouteillage et l'APC israélien est vite devenu cible facile pour le Hamas. Immédiatement, les terroristes du Hamas ont tiré un missile antichar sur l'APC et l’ont eu du premier coup. Le véhicule a explosé et pris feu, causant d'immenses dégâts et tuant tous les soldats à l'intérieur.

Pendant ce temps, à 1h05 du matin le dimanche 20 juillet 2014, une énorme mine antichar a explosé sous un autre véhicule blindé des troupes Gédéon, tuant sept autres soldats du 13ème bataillon de la brigade Golani. L'un d'eux était Ben Vanono, qu’Hachem venge son sang martyrisé. Le sergent Oron Shaoul, 21 ans, a été tué dans la même attaque. Les terroristes du Hamas ont réussi à enlever le corps d'Oron et, à ce jour, ne l'ont pas encore rendu.



Le Sergent Ben Yitzhak Vanono zal, un « Golantchik » résident d’Ashdod (image, ci-dessus), a sacrifié sa vie pour son peuple et son pays à l'âge de 19 ans. Fils d'Ilan et Sarith, Ben est l'histoire de tout ce qui est beau dans la jeunesse israélienne,





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le rabbin Lazer Brody
   Revenir à la page d'accueil de Jour du souvenir




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
     
  •  
     
  •  
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar