2 Téveth 5782 / lundi 6 décembre 2021 | Paracha : Vayigach
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Tou Bichevat     Pourim     Pessa’h     Jour de l’holocauste             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Pessa'h  
 
AccueilFêtes et jeûnesPessa'hUne cure de jouvence
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Une cure de jouvence    

Une cure de jouvence



Roch Hodech Nissan est le premier jour du premier mois du calendrier hébreu et un moment merveilleux pour prendre un nouveau départ. Tout le monde peut redémarrer à zéro...

 




Roch Hodech Nissan est le premier jour du premier mois du calendrier hébreu et un moment merveilleux pour prendre un nouveau départ. Tout le monde peut redémarrer à zéro...



Cela a été un rude hiver, non seulement en Israël, mais dans le monde entier. Le sentiment triste naturel des mois glacials de l'année s’est encore plus renforcé à la suite de catastrophes naturelles dans le monde et de troubles politiques dans le monde arabe. Pourtant, il n'y a pas lieu de désespérer. Hachem nous a donné un cadeau spécial, un jour remarquable pour le resourcement, connu sous le nom de Roch Hodech Nissan, le premier jour du mois hébraïque de Nissan.


 
Le tout premier commandement qu’Hachem a donné aux Juifs en tant que peuple était d'établir le mois de Nissan comme le premier mois de l'année (voir Exode 12: 1-2). Le premier jour du mois hébraïque de Nissan est également la date à laquelle le Mishkan – le Temple temporaire portable qui a été utilisé dans le désert - a été inauguré. Nissan a donc une qualité innée qui est propice à la régénération.


 
Sur la terre sainte d'Israël, le printemps éclate dans toute sa splendeur le premier Nissan. Le pays tout entier a un parfum enivrant de fleurs d'agrumes qui rabaissent Chanel No. 5 au niveau d’un vulgaire désodorisant. Ce jour-là, nous sommes autorisés à réciter la bénédiction des arbres, une bénédiction très spéciale que nous disons une fois par an au cours du mois de Nissan.


 
Bénédiction des arbres


 
Roch Hodech Nissan inaugure officiellement la saison de printemps, lorsque nous pouvons réciter Birkat Ha'Ilanotes, la bénédiction qui se dit devant des arbres fruitiers en fleurs. Cette bénédiction est en effet une bénédiction sur la régénération, par laquelle nous louons Hachem pour son magnifique renouvellement de la création. Voici la bénédiction :


 
Barouh’ Ata Ad-o-nay, E-lohénu, Melech’ Ha ‘olam,
Chélo h’assere béolamo cloum
Ou'bara bo briyot Tovot vé'ilanot Tovot,
léénote ba'hem Bné adam.
 


« Béni sois-tu, Hachem, notre D.ieu, Roi de l'Univers,
Dont le monde ne manque rien,
et qui y a créé de bonnes créations et de bons arbres
pour le plaisir de l'humanité ».


 
Nous récitons la bénédiction des arbres seulement en voyant au moins deux arbres fruitiers en fleurs ensemble, pour la première fois. La croissance des feuilles seule ne suffit pas pour permettre de dire la bénédiction, car il doit y avoir des fleurs (de préférence) ou au moins des boutons de fleurs bien développés.
 


Selon la Kabbale, cette bénédiction a une signification particulière. Quand les Juifs prononcent cette bénédiction, ils sont en mesure de racheter les âmes qui ont été réincarnées et piégées dans le règne végétal, ce qui permet à ces dernières de continuer ou de terminer leur Tikoun (rectification de l’âme). Il faut donc la dire avec une concentration intense et avec Cavana (intention).


 
En aidant l'âme qui a été prise au piège dans un arbre à atteindre sa rectification spirituelle et à s’élever, nous lui donnons un nouveau départ. Ne pensez pas que quelqu'un ou quelque chose dans le domaine spirituel est un ingrat ; l'âme dans cet arbre que vous avez aidé à se corriger en vertu de votre bénédiction saura toujours intercéder en votre nom auprès de la Cour céleste.


 
Rachi explique à partir d'un Midrash qu'un arbre représente un Tsadik, ou une personne juste. En tant que tel, nous voyons un dénominateur commun spécial entre l'arbre sur lequel nous faisons une bénédiction le véritable Tsadik - les deux sont capables d'intercéder en notre faveur.


 
L’anniversaire de Rabbi Nah’man


Quel étonnement de voir que l'anniversaire de Rabbi Nah’man tombe le premier jour de Nissan, le jour de renouvellement ! Dans la tradition Breslev, nous tenons Rabbi Nah’man de Breslev comme le véritable Tsadik de la génération jusqu'à ce que Machia'h vienne. Nous pouvons donc comprendre ce que Rabbi Nah’man voulait dire quand il a dit que son feu brûlerait jusqu'à la venue du Machia'h. Les Hassidim de Breslev essayent souvent de se rendre sur la sainte tombe de Rabbi Nah’man à Ouman à Roch Hodech Nissan pour marquer cette journée spéciale où Hachem a décidé d'envoyer ici-bas l'âme élevée du plus grand médecin de l'âme de l'histoire.


 
Rabbi Nah’man nous a dit qu'il prendrait de nombreux nouveaux départs chaque jour. Il n'a jamais vieilli ; son rajeunissement constant l’a gardé jeune pour toujours. Rabbi Nah’man nous a aussi appris qu'il n'y a pas de désespoir dans le monde - qui et où que vous soyez, vous pouvez toujours déclarer prendre un nouveau départ.


 
Une personne peut être jeune à 87 ou vieux à 22 - tout dépend de votre état d'esprit. Toute personne qui rajeunit constamment ne vieillit jamais. Donc, il ne faut pas avoir peur de briser les vieilles habitudes. Ne pas avoir peur de ce que les gens diront quand vous déciderez que vous ne serez pas un mouton de plus. Rajeunir et recommencer à zéro ; déclarer prendre un nouveau départ. Décidez aujourd'hui que vous allez arrêter de fumer ou de trop manger. Décidez que, aujourd'hui, vous allez commencer à consacrer du temps à la Torah et à la prière personnelle. Décidez que vous êtes une nouvelle personne. Puissiez-vous jouir à la fois de la jeunesse et du bonheur éternel, amen.



Traduit par Carine Rivka Illouz





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le rabbin Lazer Brody
   Revenir à la page d'accueil de Pessa'h




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
A propos d'ordre et de nettoyage               On surfe et on nettoie               Pessah', la fête des enfants
 
 A propos d'ordre et de nettoyage  On surfe et on nettoie  Pessah', la fête des enfants


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar