16 Tamouz 5779 / vendredi 19 juillet 2019 | Paracha : Pin'has
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Vie de couple     Enfants et éducation     Breslev pour enfants             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Enfants et éducation  
 
AccueilFamilleEnfants et éducationUne naissance tellement attendue
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Une naissance tellement attendue    

Une naissance tellement attendue



Notre vie a changé pour toujours le 6 février 2003, lorsque nous avons appris que notre fils Jacob était autiste.

 



Notre vie a changé pour toujours le 6 février 2003, lorsque nous avons appris que notre fils Jacob – âgé aujourd'hui de quatre ans – était autiste. Lorsque mon mari et moi avons entendu le neurologue prononcer le mot “autiste”, nous avons eu l'impression qu'on nous prenait toute l'énergie que nous possédions.

Certes, nous avions remarqué que notre fils affichait quelques signes de développement qui semblaient anormalement lents. Nous avions même pensé que l'autisme en était peut être l'explication. Cependant, nous réagissions comme la majorité des parents qui se trouve dans cette situation : nous nous disions qu'il était peut être dans sa nature de prendre son temps et qu'en fin de compte, il rattraperait le temps perdu lorsqu'il le désirerait. Cependant, lorsque nous avons entendu le spécialiste confirmer nos pires craintes, nous avons eu l'impression que le monde entier s'écroulait devant nous.
 
À vrai dire, nous ne savions pas grand-chose à propos de l'autisme à cette époque. Nous imaginions que l'enfant autiste reste assis dans un coin de pièce en se balançant pendant des heures ; nous pensions également qu'il se sent très éloigné des personnes qui l'entourent et qu'il déteste être embrassé ou touché.
 
Jacob ne possédait pas ces caractéristiques. Au fils des années, nous avons appris que les personnes atteintes d'autisme peuvent afficher des comportements assez différents l'une de l'autre. De fait, de la même façon que chaque enfant est unique, chaque enfant atteint d'autisme est aussi unique.
 
En entendant le spécialiste nous expliquer son diagnostic, une multitude de sentiments nous envahirent. Même si nous n'avions pas reçu la confirmation de nos craintes comme un véritable choc, nous n'en étions pas moins assommés. D'une minute à l'autre, nous ressentions des sentiments de colère, de peur, de culpabilité, de confusion et d'impuissance.
 
Qu'arrivera-t-il à notre enfant tout au long de sa vie ? Que deviendra-t-il lorsque nous ne serons plus de ce monde ? Avions-nous fait quelque chose de spécifique pour qu'il ait cette maladie ? Tous les espoirs et les rêves que nous avions envisagés pour notre enfant disparaissaient les uns après les autres.
 
De fait, notre premier souci était d'apprendre la façon dont il pourrait survivre avec cette maladie. Serait-il toujours dépendant de l'aide d'autres personnes ? Nous réalisions que la structure de notre famille avait changé pour toujours. Comment serait-il reçu par son frère et sa sœur ; nous-mêmes en tant que parents, comment réagirions-nous à cette nouvelle situation ?
 
Après les premiers moments d'émotion, mon mari et moi avons pris conscience qu'Hachem (D-ieu) avait une raison précise pour nous confier Jacob et qu'Il savait que nous serions les meilleurs parents qu'il pouvait trouver. Nous formons un couple très patient et nous aimons donner de notre temps pour aider ceux qui en ont besoin. Nous avons participé à de nombreuses activités bénévoles, et nous avons même aidé à mettre en place des réunions sportives pour les personnes handicapées.
 
Mon mari et moi-même adorons les enfants et nous avons vite conclu que notre fils nous a été confié parce que nous étions bien préparés pour s'occuper de ses besoins spécifiques ; D-ieu savait que nous pourrions nous occuper de Jacob de la meilleur façon qu'il est possible d'imaginer.
 
Nous avons senti qu'une responsabilité unique nous avait été confiée et nous étions déterminés à faire de notre mieux pour permettre à notre fils d'atteindre le maximum de son potentiel. À nos yeux, Jacob représente une bénédiction unique, comme l'est sa soeur jumelle et son grand frère. Tous nos enfants ont été conçus en utilisant le procédé in vitro. Nous avions passé de nombreuses années à essayer d'avoir des enfants, mais nos efforts n'avaient pas été couronnés de succès ; au contraire, ce sont le stress, le découragement et le chagrin qui revenaient régulièrement au sein de notre couple.     
   
Ma première grossesse s'était terminée par une fausse couche, tandis que la seconde m'avait obligé à subir une opération chirurgicale qui m'était en doute mes capacités à avoir un jour des enfants. Nous étions anéantis à l'idée de vivre une vie sans enfants. C'est pour cette raison que nous avions décidé de penser sérieusement à l'idée d'adopter un enfant, dans le cas où il devenait certain que nous ne pourrions en un par nous-mêmes.
 
Après ma convalescence, nous sommes allés rendre visite à de nombreux docteurs. Nous avons essayé toutes les aides qu'on nous proposait, y compris les différentes technologies assistées de reproduction.
 
Cependant, tous ces essais s'étaient terminés par de faux espoirs et des fausses couches. Après avoir réfléchi aux côtés positifs et négatifs, nous avons opté pour la reproduction in vitro. Nous avons eu la chance que la compagnie d'assurance qui me couvrait en ma qualité d'employée de bureau pouvait payer une partie des frais. Entre les différents tests, médicaments et le procédé in vitro lui-même, le coût s'étalait entre 20 000€ et 27 000€. Nous avons eu également la chance que la première tentative fut la bonne.      
      
Malgré les jours entiers passés avec le mal au cœur comme compagnon, nous étions très excités à l'idée d'accueillir notre premier enfant – un fils nous avait-on dit – dans le monde et au terme d'une grossesse de neuf mois. À sa naissance, nous avons vu immédiatement qu'il était en pleine santé et que tout allait pour le mieux.
 
Après ce succès inespéré, nous décidions mon mari et moi-même d'essayer de nouveau et d'entamer une nouvelle procédure in vitro. De nouveau, le succès semblait au rendez-vous et de plus, on nous avait annoncé une nouvelle incroyable : j'attendais des jumeaux ! Notre sentiment d'exultation était à peine mêlé de quelques craintes : comment allions-nous faire pour nous en sortir avec un enfant qui commençait juste à marcher et deux nouveaux-nés à la maison ?
 
Nous décidions que l'avenir nous donnerait la réponse en temps voulu et qu'il était inutile de nous soucier maintenant. Le moment devait être consacré à la prière pour que cette nouvelle grossesse se termine aussi bien que la première. Grâce à D-ieu, cela fut le cas. Deux jours après la date prévue, je donnais naissance à deux merveilleux bébés.
 
Les premiers mois furent un peu difficiles à cause du manque de sommeil ; cela rendait le fonctionnement de notre famille un peu chaotique. Cependant, l'un dans l'autre, nous arrivâmes à surmonter cette période et en fin de compte, notre bonheur d'avoir une famille nombreuse était ce qui avait le plus d'importance.
 
Tous nos enfants se développaient parfaitement, même si nous décelions chez Jacob un peu de retard par rapport à sa sœur jumelle. Nous attribuions cela à la différence entre garçons et filles, ces dernières se développant souvent plus rapidement. Notre souci était tout de même tenace car à l'âge de huit mois, Jacob ne répondait pas lorsqu'on l'appelait et il ne prononcer encore aucun mot.
 
Au début, nous avons pensé que son système auditif était peut être en cause. De fait, il était atteint régulièrement d'infections aux oreilles ; cela nous faisait croire qu'un problème se trouvait dans cette partie de son corps. Nous avons emmené Jacob consulter un spécialiste des oreilles et de la gorge ; celui-ci nous conseilla de placer un tube dans chacune de ses oreilles afin d'aider à évacuer le liquide qui avait tendance a obturer les oreilles de Jacob. Cela lui permettrait d'entendre plus correctement.
 
Jacob fut opéré et suite à une visite de contrôle, le docteur – un audiologiste – suggéra qu'on fasse examiner notre fils dans un service de “Early Intervention”. De fait, l'audiologiste pensait que la raison pour laquelle Jacob pouvait avoir un certain retard pour parler était le liquide qui se trouvait dans ses oreilles et qui étouffait certainement les sons qui provenaient de l'extérieur.
 
À suivre…
 
 
Traduit de l'anglais avec la permission du magazine Spirit




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par Craig & Rhonda Parsons
   Revenir à la page d'accueil de Enfants et éducation


Chapitre - 1 sur - 2          Suivant    Next
Voir tous les chapitres de Une tragédie transformée en triomphe


Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Soyez positifs !               95 sans plomb !               Je ne sais pas
 
 Soyez positifs !  95 sans plomb !  Je ne sais pas


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
     
  •  
     
  •  
  •  
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar