12 Tichré 5779 / vendredi 21 septembre 2018 | Paracha : Haazinou
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Vie de couple     Enfants et éducation     Breslev pour enfants             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Enfants et éducation  
 
AccueilFamilleEnfants et éducationDerrière le rideau
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Derrière le rideau    

Derrière le rideau



Faire confiance à HaChem est facile quand tout va bien, quand tout le monde est en bonne santé et que les enfants vont bien et ...

 



J’ai travaillé pendant sept ans dans un centre pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, c'était l’un de mes meilleurs emplois, Être avec ces patients était généralement très agréable malgré leur confusion, car ils sont à la fois intéressants et émouvants. Naturellement, il y avait aussi un aspect triste ; car n'est pas facile d'être témoin de la détérioration mentale. Mais ce qui était vraiment difficile, c'était de voir leurs enfants adultes lutter contre les effets de la maladie ; la disparition mentale et émotionnelle des parents qu'ils connaissaient si bien.

Je me souviens d'une fille qui me parlait de sa mère : « On dirait maman », dit-elle. "Ça sonne et ressemble à ma mère, mais ce n'est pas le cas. Si j'ai de la chance, je peux apercevoir la femme qu'elle était. Vous et moi voyons la même personne, mais je sais qui est vraiment ma mère à l'intérieur. Ce n'est pas la vraie elle. C'est juste un mirage. Ma vraie mère est quelque part derrière le rideau ... "

Je pense à ces mots de temps en temps, surtout quand je me souviens de ma propre mère qui est devenue un tel mystère pour moi alors que sa démence s'approfondissait et qu'elle se perdait.

Mais je pense aussi à ces mots quand je prie, quand j'affirme la bonté et la miséricorde de Dieu, adjectifs qui sont utilisés encore et encore pour décrire notre Créateur.

Tant dans ma vie personnelle que dans mon travail, j'entends et vois beaucoup de choses qui, pour mon esprit limité, semblent tout, sauf, bons et miséricordieux et je pense : eh bien, cela ne ressemble ni à de la pitié ni à la gentillesse mais si c'est de Dieu (et c’est de LUI) cela doit l’être. Des circonstances dévastatrices semblent être une souffrance aléatoire, sans cœur et injuste, mais ce n'est qu'un mirage. D.ieu nous traite avec amour et avec une compassion illimitée, à chaque instant. "Hachem est bon pour tous, Sa miséricordes s’étend sur toutes Ses œuvres ... le Compatissant ; le roi qui aime la justice et le jugement. "

Alors, que faisons-nous quand il semble que nous sommes claqués avec des moments difficiles, des tests difficiles et des rêves brisés ? Quand il semble que ce qui nous arrive ou à ceux que nous aimons, est tout sauf juste, gentil ou miséricordieux ? Quand nous pensons dans notre for intérieur "Ceci peut être l'amour mais ce n’est pas la définition que je connais."

Trouver quelque chose / n'importe quoi de bien au milieu d'une situation difficile déclenche la prise de conscience que l'Amour de Dieu est présent même dans un état de choses déchirant. De minuscules lueurs de preuves abondent mais nous devons vouloir les trouver. Vous devez être prêt à voir la miséricorde de Hachem cachée dans le brouillard de votre malheur. Souvent, notre volonté est bloquée par une douleur écrasante et c'est normal. Il faut du temps pour se remettre d'un tremblement de terre et Hachem le sait. Il nous a rendus capables d'ambivalence et d'émotions contradictoires. Se sentir trahi, fâché ou abandonné est humain.

Nous sommes les enfants de Dieu et les petits enfants ne peuvent pas comprendre le comportement de leur père. IL est à des kilomètres de notre développement cognitif, de notre maturité et de notre vision. Les parents vivent dans une dimension différente de leurs enfants ; Il est impossible qu'une mère puisse communiquer avec son adolescent la vision qu’elle a de son avenir ou exprimer son immense dévouement à son succès et à son bien-être

Parfois, malgré une tristesse intense, vous pouvez discerner immédiatement des éléments de bonté et de pitié ; trouver de quoi être reconnaissant dans n'importe quelle épreuve.

Dans la prière de Chemonah Esrei, nous reconnaissons que Hachem nous a bénis avec sagesse, perspicacité et discernement. Ce sont les outils dont nous avons besoin pour nous frayer un chemin à travers les embuscades de peur et de chagrin. Surtout, nous avons besoin de foi.

Cela aide à répéter encore et encore que Hachem nous aime et ressent notre douleur et qu'il est avec nous dans notre moment de détresse. Et qu'éventuellement Il changera notre lamentation en joie. Ce sont des promesses célestes faites par Celui qui est aussi décrit comme notre Rocher et notre Rédempteur.

Faire confiance à HaChem est facile quand tout va bien, quand tout le monde est en bonne santé et que les enfants vont bien. Quand l'argent n'est pas un problème et que notre mariage se porte bien.

Faire confiance à Hachem est le défi quand nous sommes malades et inquiets, quand il y a tragédie, mort prématurée ou une énorme déception.

Mais même si cela ne ressemble pas à de la miséricorde, à de la gentillesse ou à de l'amour, nous croyons que les épreuves portent en elles toutes ces choses. Les Juifs sont appelés "croyants, enfants des croyants".

Ce n'est pas le déni de la douleur, ce n'est pas minimiser la perte, ce n'est pas un refus de faire face à la réalité. C'est la foi, la emouna que même si ça fait mal comme l'enfer, le paradis existe pour ceux qui croient. La vraie Emuna met dans un état de grâce, n'importe qui, dans n'importe quelle situation,

Et parfois nous avons juste besoin de nous accrocher et de donner à Dieu le bénéfice du doute.





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par Yehudit H'anan
   Revenir à la page d'accueil de Enfants et éducation




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Construire avec amour               L'obsession de la performance               Montrer notre gratitude
 
 Construire avec amour  L'obsession de la performance  Montrer notre gratitude


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
     
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar