18 Tamouz 5779 / dimanche 21 juillet 2019 | Paracha : Matoth
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Vie de couple     Enfants et éducation     Breslev pour enfants             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Vie de couple  
 
AccueilFamilleVie de coupleDeux, c'est ensemble
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Deux, c'est ensemble    

Deux, c'est ensemble



Comment faire en sorte que deux deviennent une unité parfaite ? Shira ben Dor a quelques bons conseils pour vous. A imprimer et à mettre sur le frigo !

 



L'ambiance à la maison, c'est un des éléments les plus importants qui apportent au couple, puis aux enfants par la suite, la tranquillité et le calme, et surtout, l'envie de faire partie de leur maisonnée.


Une telle ambiance se crée, évidemment, grâce à une communication ouverte, qui se fonde elle-même sur des éléments qui paraissent, à première vue, petits et secondaires, mais qui sont pleins de sens.

A lire, à imprimer et à accrocher sur le frigo : voici les conseils qui changeront votre maison en un lieu où l'on a plaisir à vivre !


Un visage cordial et souriant
Connaissez-vous une personne qui n'aime pas quand on lui sourit, qui n'aime pas se sentir aimée et importante pour son entourage. C'est quelque chose qu'on rend possible par un visage cordial, lumineux, par un sourire. Quelqu'un vous sourit d'un visage lumineux, cela vous fait votre journée, cela vous donne cette sensation géniale que c'est bon d'être auprès de vous. Un conjoint/une conjointe (un parent, un ami etc.) colérique et enclin à la critique, crée une ambiance tendue et bouche les chaines de communication, poussant chacun à se renfermer et pire que tout, à prendre ses distances.


Il est très important de savoir que même si nous avons quelque chose à dire, si nous devons faire une remarque ou évoquer un sujet qui nous dérange, il est très souhaitable de trouver le bon moment pour le faire en douceur et de façon agréable. Si vous gardez votre sourire, vous découvrirez que vous tenez dans vos mains la clé magique qui ouvre toutes les portes.


Tu m'intéresses
Lorsqu'un des conjoints sent que l'autre s'intéresse à lui, lui demande comment s'est passée sa journée, l'écoute raconter avec attention ce qui sort de ce cœur qui partage ses expériences qui lui sont propres ; leur relation atteint des niveaux desquels ils n'auraient même pas rêvé. Avec les enfants par exemple : c'est excellent pour les encourager à s'ouvrir et à partager leur monde unique, ainsi que leur pensées et les sentiments désagréables qu'ils ressentent (car s'ils ne disposent pas d'un canal de communication ouvert, ils répriment ces sentiments à l'intérieur, et au bout d'un moment, cela explose et laisse les parents bouche bée et désespérés face aux douloureuses conséquences).


Et ce tu m'intéresses, c'est quelque chose qui se construit du début. Une des pierres fondatrices d'une relation de communication ouverte est l'intérêt que les conjoints se portent l'un à l'autre, ce qui nous amène à affiner ce point avec le suivant.


L'écoute
Le fait que les conjoints s'intéressent l'un à l'autre demande de l'écoute. Et cette écoute ne veut pas juste dire écouter avec ses oreilles, mais aussi avec son cœur. En d'autres termes, on s'implique émotionnellement. Cela veut dire que l'histoire n'est pas toujours intéressante, l'expérience n'est pas toujours prenante. Il se peut que votre propre journée ait été difficile et que vous aussi ayez besoin d'extérioriser, ou besoin d'un peu de silence. A partir du moment où l'on donnera à ce que l'autre nous raconte l'attention appropriée, on sera en mesure de capter ses sentiments profonds, ce qu'il traverse etc.


Et l'écoute, comme nous le savons tous, est un art en soi. Elle peut être passive, c'est-à-dire qu'on entend sans essayer de ressentir et de comprendre ce que l'autre a traversé ; tout en aidant à se décharger, elle ne donne pas cette sensation de partager ses sentiments. Mais elle peut aussi être active, c'est-à-dire pas une simple écoute, mais se mettre à la place de l'autre, ressentir avec lui ce qu'il traverse. C'est évidemment la meilleure des deux.


Dévouement et sacrifice
Tout, y compris tous les paramètres mentionnés dans cet article et d'autres, demande du dévouement et de l'abnégation de la part des conjoints : entendre, écouter, aimer, encourager, sourire et bien d'autres. Une communication ouverte est le pilier de l'unité du couple, pour mettre son honneur, son « moi », de côté et travailler sur cette solidarité. Dans ce cas, le dévouement et le sacrifice sont des plus nécessaires, et surement des plus difficiles, mais c'est l'épreuve que les conjoints doivent passer. Parce que deux, c'est ensemble, pas chacun pour soi. Ce qui nous mène au point suivant :


Faire correspondre ses attentes
Une communication ouverte et stable dépend des exigences que nous avons de nous-mêmes, de notre conjoint/e et par la suite de nos enfants. Il est important que tout concorde. Chacun d'entre nous est un monde à part entière, chacun sa nature et son caractère. Une personne qui aborde la vie de couple dans l'idée de changer l'autre afin qu'il corresponde à ses exigences, commet une grosse erreur ! Lorsque les conjoints sentent que l'autre les connait (essaie et s'efforce), qu'il n'a ni attentes, ni exigences, qu'il ne lui demande pas de changer, alors la vie de couple et la vie en général sont un long fleuve tranquille. Le lien en ressortira sain et ouvert, influera sur l'éducation des enfants, sur le lien avec l'entourage, en positif.


Je suis là pour toi
Lorsqu'un des conjoints sent que l'autre est là pour lui/elle, il n'y a pas mieux que ça ! Quand ce qu'on ressent compte aux yeux de quelqu'un, même les petites choses, il n'y a pas mieux que ça ! Quand ce qui se passe dans mon cœur et dans mon âme compte pour quelqu'un, il n'y a pas mieux que ça !


Deux, c'est ensemble, pas chacun pour soi. Lorsque l'accent sera sur le ensemble, vous ne ferez qu'un : une entité vraie et unie. D.ieu fasse que chaque couple mérite cette unité merveilleuse, amen !


Traduit de l'hébreu par Carine Illouz

 





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par Shira Ben Dor
   Revenir à la page d'accueil de Vie de couple




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Réussir son couple               Suivez le script               L'adultère électronique
 
 Réussir son couple  Suivez le script  L'adultère électronique


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar