21 Sivan 5779 / lundi 24 juin 2019 | Paracha : Qora'h
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Une vie spirituelle     Histoires personnelles     L’envie de prier     Kabbale             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Kabbale  
 
AccueilSpiritualité et foiKabbaleLa cassure des récipients
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

La cassure des récipients    

La cassure des récipients



Tout ce qui se produit dans notre monde est semblable à ce qui s'est produit dans cette chute. Si les récipients avaient contenu leurs lumières, les sept Séphirot inférieures….

 



Les sept Séphirot inférieures du nom de BaN n'étaient pas dans l'arrangement de trois piliers requis pour la direction de bonté, rigueur et miséricorde. Par conséquent, les récipients ne pouvant retenir l'afflux de leurs lumières se sont cassés. Si ces sept récipients avaient contenus leurs lumières, le monde aurait été dans un état parfait dès le début. 

Shvirat HaKelim - Cassure des récipients 

À la création, toutes les forces créatrices ont été investies dans la configuration Adam Kadmon. Elles émergèrent par différentes émanations à travers les ouvertures de son visage pour la construction des mondes.
 
Les dix Séphirot qui émergèrent de ses yeux étaient de l'aspect du nom de BaN (52) ; elles correspondent à l'aspect féminin - rigueur, et sont la racine de la détérioration. Quand elles s’ont sorties, les récipients des trois premières Séphirot Keter, ‘Hokhma et Binah ont reçues et ont contenues leurs lumières, car elles étaient dans l'arrangement de trois colonnes.
 
Les sept récipients des Séphirot inférieures n'étaient pas dans l'arrangement de trois piliers requis pour la direction de bonté, rigueur et miséricorde. Les lumières essayèrent de rentrer dans leurs récipients respectifs, mais les récipients incapables de retenir ces lumières se sont cassés. Les lumières restèrent dans le monde d'Atsilout, leurs récipients tombèrent dans les mondes inférieurs.
 
Ceci causa un dommage important appelé Shvirat HaKélim - la cassure des récipients. Les récipients des sept Séphirot, qui n'ont pas contenus leurs lumières, sont tombés dans le monde de Beriah (création). Cet arrangement imparfait est la première origine de la Sitra A’hra (côté négatif) – “mal”.
 
Les trois premières Séphirot Keter, ‘Hokhma, et Binah n'ont pas complètement contenues leurs lumières dans leurs parties inférieures ; elles sont tombées plus bas mais ne se sont pas cassées.
 
Ces parties inférieures correspondent à ce qui est nécessaire pour la direction des sept Séphirot inférieures, si elles avaient complètement contenue leurs lumières, les sept Séphirot ne se serait pas cassées, et les notions de Kilkoul (dommages) et Tikoun (réparation) n'existeraient pas. Les racines de tout créé sont dans les sept Séphirot inférieures (Za'T) ; les trois premières Séphirot sont comme une couronne sur les autres sept, pour les réparer et les diriger.
 
Il est important de comprendre que tout ce qui se produit dans notre monde est semblable à ce qui s'est produit dans cette chute. Si les récipients avaient contenu leurs lumières, les sept Séphirot inférieures ne se seraient pas cassés et le monde aurait été dans un état parfait dès le début.
 
La séparation entre les G'aR (trois premières Séphirot), qui sont considérées comme la tête - les forces directives, et Za'T (les sept Séphirot inférieures), - le corps, est comparable à la mort de l'homme qui quand son âme part et monte et que son corps descend dans la terre, n’est plus vivant. La lumière qui donne la vie au récipient est comparable à l'âme qui maintient le corps vivant. 
 
Étincelles
 
Pour permettre la subsistance des récipients après qu’ils soient tombés, 288 étincelles des lumières descendirent également, car un raccordement à leurs lumières originales était nécessaire pour les maintenir vivants. Certaines de ces étincelles se réunirent à leurs lumières et aidèrent les récipients à remonter, afin de se réunir aussi à leurs lumières, alors que d'autres tombaient encore plus bas dans les autres mondes.
 
Le Tikoun - réparation est de faire remonter toutes les étincelles qui n’étaient pas remontées vers leurs lumières et ainsi ramener la création à son état original d’avant la brisure de ces Séphirot. Par conséquent, le but de tous les actes, accomplissement des commandements et prières des hommes dans cette existence, est d'aider et participer à la remontée vers leur origine du reste de ces 288 étincelles tombées. Ceci peut être accompli de différentes manières, mais principalement en accomplissant les Mitsvot et par les prières.
 
Après la brisure des Kélim et la séparation de leurs lumières, il fut nécessaire pour la direction du monde que réparation soit faite. Du front d'Adam Kadmon ont émergés dix Séphirot de l'aspect du nom de MaH (45), correspondant au masculin - réparation. Ceci est en contraste des Séphirot de BaN (52), qui correspondent à l'aspect féminin - rigueur, et sont la racine de la détérioration.
 
Le Tikoun fut fait par l'union des Séphirot de MaH (45) (miséricorde) et de BaN (52) (rigueur) dans des arrangements complexes, afin de permettre au BaN féminin (52) d'être réparé par MaH masculin (45), et pour que les Séphirot puissent se tenir dans l'arrangement de trois colonnes de bonté, rigueur et miséricorde. Une fois l'ordre approprié des Séphirot en place, diverses configurations qui s'appellent Partsoufim complétèrent la création.
 
Avec l'émanation des lumières de MaH (45) D. aurait pu faire le Tikoun (rectification) de tous les mondes après la Shvirat HaKélim (brisure des récipients), mais, il n'y aurait pas eu alors de raison pour la participation de l'homme dans ce Tikoun. C’est afin de donner une possibilité à l'homme d’agir et réparer la création que D. a retenu d'une certaine manière, Son émanation de bonté à ce monde. L'accomplissement de ce Tikoun de l'unification entre les étincelles tombées et leurs Kélim, sera la période de la résurrection des morts et de l'arrivée de Mashia'h (du Messie).




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le Rav Raphael Afilalo
   Revenir à la page d'accueil de Kabbale


Back    Précédent          Chapitre - 7 sur - 16          Suivant    Next
Voir tous les chapitres de Les concepts en kabbale


Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Les différents mondes               Les Séphiroth (2)               Partsoufim
 
 Les différents mondes  Les Séphiroth (2)  Partsoufim


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
  •  
     
  •  
     
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar