18 Iyar 5779 / jeudi 23 mai 2019 | Paracha : Bé'houqotaï
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Une vie spirituelle     Histoires personnelles     L’envie de prier     Kabbale             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Une vie spirituelle  
 
AccueilSpiritualité et foiUne vie spirituelleDe la spiritualité, en pantoufles !
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

De la spiritualité, en pantoufles !    

De la spiritualité, en pantoufles !



Pas besoin d’être un grand homme pour commencer quelque chose dans la vie, ce qu’il faut, c’est commencer quelque chose pour être quelqu’un de grand...

 



Vous est-il déjà arrivé de lire quelque chose une dizaine de fois, et puis soudain, à la dixième lecture, de comprendre quelque chose de nouveau ?

C’est exactement ce qui m’est arrivé en lisant le service du Grand Prêtre (Cohen Gadol) le jour de Yom Kipour. Cette prière, je l’ai déjà dite plus de 54 fois. Je crois que la première fois, c’était quand j’avais 7 ou 8 ans, et je compris que… le Cohen Gadol enlevait ses vêtements d’or et revêtait des vêtements blancs, encore et encore, s’immergeait, aspergeait du sang, et toutes sortes d’autres choses faisant partie de son service divin. Et à la fin, il remettait ses vêtements à lui et tout le monde le raccompagnait chez lui le Yom Tov.

Pourquoi est-ce que je me rappelle de cela maintenant ? Parce qu’au terme de nos actes de réparation et de repentir, la volonté qui nous habite est d’être des gens meilleurs ; une bonne raison pour porter nos propres vêtements, et de n’être que nous-mêmes.

Les gens aiment porter leur robe d’avocat, leur costume d’homme d’affaires, leur blouse blanche de médecin, leur costume de Rav ou de sergent, de chanteur ou d’acteur, ou toute autre tenue. Mais en fin de compte, même le Cohen Gadol, lors du plus grand et du plus saint des jours de l’année, exprime la vraie finalité : de porter ses propres vêtements. D’être soi-même, quoi qu’on fasse et où qu’on soit. Tout simplement, être soi-même.

Et autre chose que faisait le Cohen Gadol : il rentrait chez lui ! Oui, parce qu’on ramène la spiritualité chez soi !

Des fois, on voit des gens qui étudient et comprennent des enseignements très élevés, des gens qui suivent des cours dans les domaines de la spiritualité et de la conscience de soi. Cette connaissance ne sert à rien, à moins que la personne ne change en bien, que son esprit s’affine et que ses voies se fassent plus douces. Cette sagesse spirituelle n’a aucun poids, à moins que la personne ne se comporte, chez elle, conformément à ce qu’elle a appris.    

Certaines personnes, quand elles sont en dehors de chez elles, se comportent de façon exemplaire. Elles sont très calmes, agréables, prêtes à aider et à soutenir. Là où elles peuvent être au centre de l’attention et recevoir des applaudissements, elles savent se comporter à merveille. Mais, et il y a un grand mais, une fois chez eux, quelle fatigue les envahit soudain ! Il ne leur reste plus de force pour donner aux membres de leur famille, à leur conjoint/e, et c’est sans parler de leur radinerie en matière de sourires, de regards bienveillants, ou de bonnes paroles.

La douce prière du service du Cohen Gadol est porteuse d’un message des plus grands et des plus doux : la spiritualité est quelque chose de « facile » lorsqu’on est dans un environnement spirituel, ou bien dans un environnement où l’on est apprécié. Par exemple, à la Yéchiva, à la communauté ou dans tout endroit où l’on n’a pas d’épreuves. Mais la sagesse, c’est de vivre sa spiritualité à la maison. Une fois rentré à la maison, à ses pantoufles. La grandeur, c’est d’être dans des situations de vie stressantes et difficiles, ou dans des situations courantes du quotidien, à la maison, l’endroit qui nous est le plus naturel, à l’aide dans ses vêtements et dans ses pantoufles, et justement là, d’être exemplaire.

Imaginez-vous un homme agréable et aimé de son entourage, qui a lu et étudié des livres de morale ou de spiritualité, mais à la maison, il inspecte/explose/paresse/critique/se plaint (et la liste est longue…) – de quoi est-ce que ça a l’air ? Un absurde, n’est-ce pas ?

Quand on regarde le calendrier, on n’est pas très loin du début de l’année, et c’est une excellente période pour changer notre façon de voir les choses, pour mettre en pratique toutes les bonnes résolutions qu’on a prises à l’approche de la nouvelle année (c’est bien connu que le mois de marh’echvan est un mois durant lequel on reçoit l’abondance, après le mois de tichrei, pendant lequel on a préparé des réceptacles pour le recevoir). C’est une bonne période pour apprendre quelque chose qui soit à la fois matériel et spirituel, une période particulière pour faire rentrer à la maison une spiritualité pratique.

Bonne chance !

Traduit de l’hébreu par Carine Illouz





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par Edna Kadoch
   Revenir à la page d'accueil de Une vie spirituelle




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Comprendre sa souffrance               Peut-on prouver la Emouna ?               Le super aliment de la femme
 
 Comprendre sa souffrance  Peut-on prouver la Emouna ?  Le super aliment de la femme


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar