22 Sivan 5779 / mardi 25 juin 2019 | Paracha : Qora'h
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
   Une vie spirituelle     Histoires personnelles     L’envie de prier     Kabbale             
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Une vie spirituelle  
 
AccueilSpiritualité et foiUne vie spirituelleN'essaie pas de l'attraper !
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

N'essaie pas de l'attraper !    

N'essaie pas de l'attraper !



Lorsqu'il te court après, fuis. Car lorsque tu veux tout, tu n'as rien; mais lorsque tu ne veux rien tu as tout, compris?...

 



Lorsqu'il te court après, fuis. Car lorsque tu veux tout, tu n'as rien; mais lorsque tu ne veux rien tu as tout, compris?

Il était 2 heures du matin, l'obscurité épaisse de la nuit était à son comble. Le Rav d'Annipoli se dirige alors vers la maison de Rabbi Zoucha זיע''א  .Il préfère que cette rencontre reste secrète et qu'aucune autre oreille ou œil ne vienne s’immiscer. Il veut garder son  image de Rabbin respecté de la communauté d'Annipoli, celui qui n'a jamais besoin de prendre conseil de quiconque, mais dont tout le monde a besoin.
 
Comme un brigand au milieu de la nuit il arriva a la maison de Rabbi Zoucha  זיע''אet rentra dans son bureau. Le rabbi, Tsadik constamment attaché à son Créateur, était détaché des contraintes de ce monde. Rabbi Zoucha '' parla au Rabbi et celui-ci commença à lui raconter ce qui alourdissait son cœur  ,''Dis moi ton secret ,dévoiles moi la raison pour laquelle je suis si triste et déprimé bien que j'ai tout –une famille ,des enfants ,et même  il ne me manque pas d'argent .Et toi, qui est particulièrement pauvre, plein de labeurs et d’exils, avec toutes les raisons de broyer du noir et te noyer dans la boue de la Mara Cheh'ora  [la noire amertume], tu es heureux et joyeux ,souriant envers tous ,comment cela se fait-il ?''
 
Rabbi Zoucha qui parlait de lui-même, à la troisième personne, lui a répondu:
 
''Zoucha va t'expliquer. Commençons par le mariage du riche Moché. Des messagers sont venus chez toi avec l'invitation au mariage, et toi tu leur as demandé de consulter la liste des invités ! Combien tu t’es énervé, quand tu as découvert que tu étais seulement le 14eme invité sur la liste…'Pour qui se prend-t-il se prend celui-là, Moché le riche? Quel outrage! Placer le Rav de la ville au 14eme rang des invités?...Alors tu as décidé de te venger en arrivant en retard à la h'atouna
 
Tu es arrivé en retard de 2 Heures, mais à ta grande surprise tu as découvert que personne ne t’a attendu et que la cérémonie de la H'ouppaétait terminée sans toi. Tout le monde était déjà assis autour des tables décorées très joliment et magnifiquement .Et toi, le retardataire, il ne te restait pas même une seule chaise pour t'asseoir. Finalement, tu as trouvé une chaise et tu t’es assis derrière un des invités. Sur qui ne t'es tu pas énervé ? Sur les mariés, sur les parents, même sur Hashem. Soudain tu as vu le riche Moché se rapprocher de toi et te tendre la main pour te dire' bonsoir et mazal tov'' .:''Ou étiez vous Cher Rabbin? Dit-il, nous vous avons attendu, mais comme il se faisait  tard, nous avons décidé d'honorer quelqu'un d'autre pour diriger la cérémonie de la h'ouppa. Quoi qu’il en soit, je suis content de voir que vous avez réussi à arriver. Ce n’est pas respectueux que vous soyez assis ici, venez, je vous ai fait une place à la table d'honneur. ''Et sur ces mots, il t'a emmené à la table d'honneur, mais toutes les places étant prises, tu t’es assis encore une fois, derrière un invité. Le garçon qui servait les plats, sans aucune vraie raison, oublia de te servir, comme si il n’avait prêté aucune attention à ta présence. Et là, encore une fois, tu t'es énervé sur tout le monde en accusant le monde entier .Et encore une fois, tu a vu le riche Moché qui s'est approché de toi, car il s’était rendu compte que tu n’avais rien mangé.
 
''Ne vous inquiétez pas, mon cher Rabbin, je vais de ce pas dans la cuisine vous apporter un plat' mais malheureusement il ne restait rien, tout ce qui restait,  étaient les restes des assiettes des invités. Moché, alors, te reconstitua une assiette avec une quiche qui restait  et un bout de poulet d'une autre assiette et te l'apporta. Lorsque tu t’es  rendu compte que ce n'était pas le plat servi comme à tout le monde mais que tu étais servi avec des restes, de nouveau tu t'es enflammé sur l'audace de Moché. Entre temps, le repas a pris fin et tu es maintenant persuadé qu’étant le Rabbin, c’est à toi que reviendra l’honneur de faire le Birkat Hamazone et les Cheva Brah'ot, ce sera au moins ceci de gagné. Mais le riche ne te voit pas, et encore une fois, il honore quelqu'un d'autre pour les bénédictions. Tu es donc sorti du mariage triste et déprimé, enragé sur tout le monde-les mariés, les parents et même sur Hashem.

A l’opposé, observe l’attitude de Zoucha. Pour lui aussi, les messagers sont venus l’inviter au mariage. Seulement, Zoucha ne s’est pas  considéré comme important, c'est pourquoi il s'étonna et questionna les porteurs de l’invitation : « Vous êtes sûrs que Moche m'invite au mariage de sa fille ?   Je n'ai jamais eu l'occasion de lui faire une simple bonté. QuelTsadik ce Moché ! Il est si généreux qu’il m'invite au mariage de sa fille, cela me rend  vraiment très joyeux ». A ce moment, Zoucha a  décidé de lui faire plaisir, de lui montrer son amitié en arrivant au mariage quelques heures avant pour aider la famille.

De ce fait, Zoucha fut invité à diriger la cérémonie de la Houppa et des Kidouchines.Et donc, Zoucha fut également invité à s’asseoir à la table d'honneur. Zoucha mangea un repas complet, Zoucha fit le Birkat Hamazone et même fut honoré pour les Cheva Brah'ot. Zoucha rentra chez lui, plein d’amour et d’affection pour sa femme, ses enfants et tout le peuple d'Israël.
 
« Tu vois, finit le saint Rabbi Zoucha, tu veux tout et tu n'as rien .Zoucha ne veut rien et il a tout ! »

***

Dans tous ses actes et ses faits, Rabbi Zoucha avait l'habitude d'illustrer la notion de ''Fuir les honneurs'', et comme on dit, celui qui fuit les honneurs, les honneurs lui courent après, et celui qui court après les honneurs, les honneurs s'enfuient de lui! Car courir après les honneurs c'est à peu près comme courir après sa propre ombre .Et tu sais, ton ombre tu n'arriveras jamais à l'attraper, et plus tu lui cours après, plus elle s’enfuit. C'est un résultat direct de la voie sur laquelle tu choisis de t’engager.
Cependant, lorsque l'homme acquiert le bon caractère de l'humilité[Anava] et ne se prend pas pour un ''Grand'', il se comporte avec tout le monde de la même manière, il aide et écoute. Et  vous êtes surement d'accord avec moi, qu'il est beaucoup plus sympathique de respecter une telle personne, qu'un «paon» orgueilleux qui demande des honneurs pour tout ce qu’il fait, n’est ce pas ?
L'orgueilleux est persuadé que tout doit se passer comme il le veut, c'est pourquoi dés que Hashem veut  que cela se passe différemment et donc cela ne se passe pas comme ''prévu'', il ne comprend pas comment une telle chose peut lui arriver et pourtant c'est lui le plus fort, il est le maitre, le patron, il est intelligent, il est un génie, comment le monde ne va pas comme il le désire ? Il est indigné et énervé sur tous et sur tout. Il va sans dire, que l'envie de respecter et de considérer une telle personne, n'existe même pas. En bref, il nous est conseillé de commencer à réévaluer sans attendre notre échelle de valeurs. Est ce que la personnalité sympathique de quelqu’un qui ne demande rien et qui ne réclame rien, qui ne considère pas que Tout doit lui revenir, qui aime les autres, et qui fait plaisir à Hashem ne réveille pas chez nous un bon attrait pour lui, plutôt que l’inverse, D. nous en préserve ?
 
Le saint Rabbi Zoucha avait particulièrement l’habitude de ne jamais dire les mots « Moi » ou « Je » [Ani,אני]. Il n'a jamais utilisé ces mots et a toujours parlé à la troisième personne, comme dans l'histoire vraie racontée plus haut (Il y a 200 ans) Cette habitude révèle une grande humilité et la profonde connaissance de la vérité que ''Moi et Je ''  n’existent que pour l'Unique au monde, à savoir, Hakadoch Barouh' hou qui a dit : « Je suis Hashem ton D. ».
Celui qui annule son « Moi », grandit ainsi sa personnalité positive et se renforce. Il est le seul à bénéficier de cela.

Prions qu’Hachem  nous fasse mériter de fuir les honneurs, de vivre une vie calme, pleine de bonheur sans le stress consécutif à la recherche des honneurs et du pouvoir.
 





New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par le rabbin Lazer Brody
   Revenir à la page d'accueil de Une vie spirituelle




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Où peut-on trouver le meilleur conseil ?               Pour garder la foi               Un repentir sincère
 
 Où peut-on trouver le meilleur conseil ?  Pour garder la foi  Un repentir sincère


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
  •  
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar