16 'Hechvan 5782 / vendredi 22 octobre 2021 | Paracha : Vayéra
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
                
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Breslevpedia  
 
AccueilBreslevpediaRabbi Elazar ben Azaria
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Rabbi Elazar ben Azaria    

Rabbi Elazar ben Azaria



Rabbi Elazar ben Azaria – un confrère et ami de Rabbi 'Aqiva – fut un des plus grands tanaïm à qui fut confié un poste avec d'immenses responsabilités

 



Rabbi Elazar ben Azaria (env. 90 – env. 155)
 
Rabbi Elazar ben Azaria – un confrère et ami de Rabbi 'Aqiva – fut un des plus grands tanaïm à qui fut confié un poste avec d'immenses responsabilités, tandis qu'il était encore très jeune. De fait, tandis que Rabban Gamliel le second et Rabbi Yehochou'a étaient engagés dans une débat à propos de la halakha (loi juive), les rabbins confièrent la responsabilité de “Nassi ” (Président du Sanhédrin et du peuple d'Israël) à Rabbi Elazar ben Azaria. Précédemment, cette responsabilité avait été sous la charge de Rabban Gamliel le second.
 
Le nom de Rabbi Elazar ben Azaria est cité dans deux paragraphes importants de la hagada de Pessa'h. Dans un paragraphe, l'histoire de sa participation à un repas de grands Sages est racontée. Ce repas eut lieu un soir de seder de Pessa'h – dans la ville de Bnei Braq – pendant les guerres romaines. Les quatre Sages qui partageaient ce repas avec Rabbi Elazar ben Azaria étaient: Rabbi Eliezer ben Hyrkanos, Rabbi Yehochou'a ben 'Hanania, Rabbi 'Aqiva et Rabbi Tarfon. Les rabbins discutèrent – pendant ce repas – des miracles de l'exode des juifs d'Égypte. Cette discussion continua toute la nuit, jusqu'au petit matin, lorsque leurs élèves vinrent les informer que l'heure pour dire le Chem'a était arrivée.
 
Dans l'autre paragraphe de la hagada, il est fait mention d'un commentaire de Rabbi Elazar ben Azaria. D'abord, il fait allusion à un miracle – qui est rapporté dans le Talmud – qui concerne sa nomination comme “Nassi ”. Rabbi Elazar ben Azaria dit à sa femme : “Comment pourrais-je accepter ce poste ? Mon jeune âge me rendrait stupide aux yeux de tous.” Le lendemain matin – lorsqu'il se réveilla – des cheveux blancs lui étaient apparus ; cela lui permis de posséder un des signes des personnes qui sont d'un certain âge.
 
Lors d'une autre occasion, il s'exclama : “Constatez vous-mêmes ! Je ressemble à une personne de soixante-dix ans et je n'ai pas encore trouvé une source biblique pour la récitation du “Chem'a ” – la profession de foi des juifs envers D-ieu le soir. De fait, c'est Rabbi Chim'on ben Zoma qui l'a trouvée, en se servant du verset suivant (Deutéronome 16 : 30) : “Il faut que tu te souviennes – tous les jours de ta vie – du jour où tu as quitté le pays d'Égypte”. L'expression 'les jours' fait référence aux heures du jour; l'expression ' tous les jours' fait référence aux heures de la nuit. Cependant, les Sages ont dit : l'expression 'les jours' fait référence à 'ce monde' ; l'expression 'tous les jours' fait référence à l'époque de Machia'h, c'est à dire : de la même façon que les miracles qui prendront place à l'époque de Machia'h seront extraordinaires, l'histoire des miracles qui eurent lieu à l'époque de l'exode – racontés également dans le “Chem'a ” – ne seront pas oubliés.    
 
Dans Pirqé Avoth (3 : 8), Rabbi Elazar ben Azaria expose le lien entre “les bonnes attitudes” et l'étude de la Tora : “Lorsqu'il n'y a pas de Tora, il ne peut y avoir de comportement correct...” et inversement, “... lorsqu'il n'y a pas de comportement correct, il ne peut y avoir de Tora.” La masse'heth Sota (49b), nous apprend la façon dont  Rabbi Elazar ben Azaria fut louer, après sa mort: “Avec la mort de Rabbi Elazar ben Azaria, la couronne des Sages a été enlevée...”
 




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par la rédaction de Breslev Israël
   Revenir à la page d'accueil de Breslevpedia




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Rabbi Isaïe ben Avraham Ha-Levi Horowitz               Achkenazes               Rav Youdel
 
 Rabbi Isaïe ben Avraham Ha-Levi Horowitz  Achkenazes  Rav Youdel


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
  •  
  •  
     
  •  
  •  
     
  •  
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar