15 'Hechvan 5782 / jeudi 21 octobre 2021 | Paracha : Vayéra
 
dot  Ajouter à mes favoris   dot  Définir en tant que page d’accueil  
 
   
    S'inscrire    |    Se connecter
  
    Mon compte     Historique des achats     Aide
 
 
  Mon pays :  
  États-Unis   
 
   Langue :  
  Français   
 
   Ma monnaie :  
  Dollar des États-Unis   
 
   
Page d'accueil Spiritualité et foi Breslev Famille Société Fêtes et jeûnes Paracha Halakha (loi juive)
                
 
  Toutes les catégories  
 
 
 
Breslevpedia  
 
AccueilBreslevpediaRabbi Yehouda HaNassi
 
  Recherche avancée
   Articles
 
   Recherchez
 
            
 

Rabbi Yehouda HaNassi    

Rabbi Yehouda HaNassi



Rabbi Yehouda HaNassi est le rédacteur de la Michna, sous sa forme finale. Il est appelé “Rabbi ” (le “Maître” par excellence) et “Rabbénou HaQadoch” (“notre Rabbi saint”).

 



Rabbi Yehouda HaNassi
(135 – 219)
 
Rabbi Yehouda HaNassi est le rédacteur de la Michna, sous sa forme finale. Il est appelé “Rabbi ” (le “Maître” par excellence) et “Rabbénou HaQadoch” (“notre Rabbi saint”).
 
Il était le fils de Rabbi Chim'on ben Gamliel II et naquit quatre-vingt années après la destruction du second Temple. À l'époque de sa naissance, un décret romain interdisait la pratique de la “brith mila” (la circoncision). Cependant, la mère de Rabbi Yehouda HaNassi était en bon terme avec le gouverneur romain et celui-ci lui autorisa de circoncire son fils, à l'insu des autorités romaines.     
 
Yehouda – qui venait d'être circoncis – fut confié provisoirement à la femme du gouverneur tandis que l'enfant de celle-ci – logiquement non circoncis – fut confié à la mère de Rabbi Yehouda. Les autorités romaines ne s'aperçurent pas du subterfuge, y compris le gouverneur lui-même! Plus tard – lorsque cet enfant romain grandit et qu'on l'appela Marcus Aurélius (l'Empereur romain), il fut un dirigeant cultivé et compatissant. Marcus Aurélius et Rabbi Yehouda étaient des amis proches, ce qui fut largement à l'avantage du peuple juif.
 
Enfant, Yehouda étudia la Tora sous la tutelle de son père – dans la ville de Oucha – sous Rabbi Yehouda ben Ilai de Oucha et Rabbi Ya'aqov ben Kurchai. Plus tard, il étudia sous l'autorité de Rabbi Chim'on bar Yo'haï dans la ville de Tekoa, de Rabbi Yossi ben 'Halafta et Rabbi Elazar ben Chamoua. Tous ses maîtres lui transmirent la tradition des halakhoth (lois juives) depuis l'époque des “Anché Knesset Haguedola”, jusqu'à Rabbi 'Aqiva.
 
Rabbi Yehouda HaNassi établit sa première Académie de Tora dans la ville de Chfaram; plus tard, il s'installa à Beith Che'arim, où il resta de nombreuses années. Une année, il devint malade: maux de dents, douleurs dans ses yeux et finalement, dans ses intestins. Lorsque sa faiblesse fut très grande, ses docteurs lui conseillèrent d'aller s'installer dans la ville de Tsipori – construite au sommet d'une montagne – où l'air était pur et saint.
 
Ses élèves furent: Rabbi 'Hiya (le “Grand”), Abba Ari'ha (connu sous le nom de “Rav”), Rabba bar bar 'Hana et Chmouel Yar'hinai, son élève le plus cher qui lui servait également de médecin personnel. On attribue à Rabbi Yehouda HaNassi la sentence suivante: “J'ai beaucoup appris avec mes maîtres – plus que je n'ai appris avec mes collègues – mais j'ai encore plus appris de mes élèves!”
 
Lorsqu'il fut nassi, il devint extrêmement riche; sa richesse était comparable à celles des dirigeants romains. Cependant, il donna une partie importante de sa richesse aux pauvres. De lui, on a dit: “Depuis Moché Rabbénou jusqu'à Rabbénou HaQadoch, il n'a pas existé un tel savoir de la Tora associé à une si grande richesse.”
 
Afin de comprendre – d'une façon très limitée – le point de vue de Rabbi sur la vie, nous pouvons examiner ces déclarations dans Pirqé Avoth. De fait, nous trouvons – parmi ses nombreuses recommandations sages – ce qui suit (2:1): “Calculez la récompense éternelle pour une mitswa, contre la perte provisoire qu'elle peut causer et le coût éternel du péché, contre le bénéfice provisoire qu'il peut produire. Également, considérez trois aspects de ce qui se trouve au-dessus de vous et vous éviterez de pécher:  
 
1. Les actions de l'homme sont observées;
2. Ses paroles sont entendues;
3. Il ne peut pas échapper aux conséquences de son comportement car tout ce qui fait – ou dit – est inscrit de manière indélébile.”
 
Il rédigea la Michna dans le but d'empêcher la perte du savoir de la Tora par le peuple juif, à cause des continuelles persécutions. La Michna est organisée en six sections:

1. Zera'im – essentiellement, les lois agricoles et celles qui s'y rapportent; également, les coutumes du peuple juif qui réside en Terre d'Israël;
2. Mo'ed – les lois qui concernent les jours de fête du peuple juif, à l'époque du Temple et après;
3. Nachim – les lois de la vie familiale, observées par le peuple d'Israël;
4. Neziqin – les lois qui concerne les rapports entre les personnes, dans les domaines du commerce, des dommages, etc;
5. Kodchim – les lois des sacrifices et des habitudes et des interdictions alimentaires suivies par le peuple juif;
6. Taharoth – les lois de la “pureté familiale” qui ont protégées le peuple juif à travers les générations.
Rabbi mourut à l'âge de soixante-dix ans. Il était nassi depuis plus de trente ans. Lorsqu'il mourut, Bar Kapara proclama: “Les anges et les humains ont lutté à propos de l'Arche sainte. Les anges ont triomphé des humains et l'Arche sainte a été capturée!”
 




New Comment    New Comment
   Voir d'autres articles par la rédaction de Breslev Israël
   Revenir à la page d'accueil de Breslevpedia




Haut de la page    Haut de la page       E-mail    E-mail          Partager       Imprimer    Imprimer


 M M'ajouter à la liste de distribution
 
 
  
Si vous désirez recevoir d'autres articles sur le même sujet ou d'ordre général, inscrivez ici votre adresse email:

   

 Articles apparentés Articles apparentés
 
 

 
Rav Naftali               Yits'haq               Rabbi Zoucha de Anapoli
 
 Rav Naftali  Yits'haq  Rabbi Zoucha de Anapoli


  0 Nombre de commentaires :     

Envoyez votre commentaireEnvoyez votre commentaire    Envoyez votre commentaire    

 
 
  
En l'honneur de :    A la mémoire de :
  
 
Vous avez aimé cet article ?
 
En tant qu'organisme à but non lucratif, Breslev Israël dépend du soutien
généreux de personnes telles que vous pour continuer à vous offrir d es articles de qualité
 
Cliquez ici pour soutenir Breslev.co.il
  
 
 
 Produit du jour Produit du jour
 
 
 
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 
 
  •  
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
     
 
Back  1 2 3  Next
 
 
 Les plus populaires Les plus populaires
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Les plus lus Les plus lus
 
 
 
 
Up  1 2 3  Down
 
 
 Facebook Facebook
 
 
 
 Liste e-mail Liste e-mail
 
 
 
S'abonner ici :   
 
   
 

 
 



  
 
 
open toolbar